LE GRAND PARIS

LE GRAND PARIS

Trois quartiers populaires franciliens étudiés dans une dynamique de recherche participative : une étude imbriquée dans le projet pop-part porté par le laboratoire LAVUE.

Trois quartiers populaires franciliens étudiés dans une dynamique de recherche participative : une étude imbriquée dans le projet pop-part porté par le laboratoire LAVUE.

ÉTUDE DE CAS

Corbeil —Tarterets

paris

avril 9, 2019
La transformation des quartiers populaires, dits paupérisés ou d’exclusion, demeure un enjeu fondamental dans le développement et la gestion des métropoles. Cet enjeu a réémergé avec force dans la période…

Le centre-ville de Saint-Denis, Seine-Saint-Denis

paris

avril 18, 2018
C’est du cœur du quartier Basilique, au centre-ville de Saint-Denis, que nous démarrons la recherche avec l’association « la Maison Jaune ». Cette association vise le développement de la vie…

La Chapelle-Marx Dormoy, Paris, 18e arrondissement

paris

avril 11, 2018
La Chapelle-Marx Dormoy, Paris, 18e arrondissement Le 18ème arrondissement de la ville de Paris est situé au Nord de la ville, à environ 30 minutes de la station de métro…

ACTUALITÉS

Pop-part: les capsules vidéos sont en ligne!

paris Déc 16 2019
Le projet Pop-Part réunit des jeunes de quartiers populaires de la région parisienne, des associations et des universitaires autour d’un projet de recherche participative visant à documenter les expériences urbaines vécues depuis…

Pop-part: les capsules vidéos sont en ligne!

paris 16 Déc 2019
Le projet Pop-Part réunit des jeunes de quartiers populaires de la région parisienne, des associations et des universitaires autour d’un projet de recherche participative visant à documenter les expériences urbaines vécues depuis…

Premier séminaire Pop-Part

paris Jan 18 2018
Premier séminaire Pop-Part des représentants d’associations locales et de structures municipales ainsi que des chercheurs se sont réunis pendant deux jours.

Premier séminaire Pop-Part

paris 18 Jan 2018
Premier séminaire Pop-Part des représentants d’associations locales et de structures municipales ainsi que des chercheurs se sont réunis pendant deux jours.

LIGNE DU TEMPS