Présentation de la revue de littérature sur la déviance dans l’espace public montréalais

Actualités

20 août 2018

L’appréhension d’un objet sur un territoire passe par l’étude préalable de son histoire et de ses spécificités.

Paco Garcia s’est attelé à recenser les travaux sur la déviance en contexte montréalais.

 

Le partenariat Tryspaces est animé par un intérêt commun et transversal : celui d’étudier les interactions des jeunes dans l’espace public, en s’intéressant notamment à l’idée de transgression. Or, cette transgression se manifeste différemment suivant les lieux, les époques, les contextes. Puisque chaque contexte est spécifique, que chaque lieu à sa mémoire, il s’agit d’être au fait de celle-ci avant de rentrer dans le vif du sujet…

Pour cela, Paco Garcia, sous la direction de Valérie Amiraux (UdeM) et en collaboration avec Leslie Touré Kapo (INRS-UCS), s’est attelé à recenser les travaux sur la déviance en contexte montréalais, en se concentrant particulièrement sur la jeunesse. Il était donc question de construire une base de données rassemblant les travaux qui traitent des comportements et phénomènes de « déviance » (dans son acception en sociologie) à Montréal.

 


Les objectifs de la constitution de cette base de données étaient triples :
1) Recenser les études de la déviance en sciences sociales à Montréal en fonction des disciplines, mettre en avant les récurrences.
2) Dater l’apparition des phénomènes dans le champ des sciences sociales montréalaises.
3) Faire le lien entre territoires (souvent à l’échelle des arrondissements de l’île) et problématiques.

 

La première étape a donc consisté à rassembler 250 travaux en sciences sociales (sociologie, anthropologie, criminologie, travail social) qui portent sur la question. Réunissant plus de 250 articles, thèses, mémoires et rapports qu’il s’est agi de classer et de coder. L’analyse bibliométrique de cette base de données a permis d’en faire sortir les récurrences, en termes de méthodes, disciplines, objets, territoires…

Paco Garcia a présenté l’étude de cette revue de littérature à l’équipe TRYMONTRÉAL le 16 Mars 2018 à l’INRS. Cette présentation d’une heure a été suivie d’une discussion collective, notamment sur la question de transgression, terme phare du partenariat de recherche. Cette question de la transgression et de ses expressions concrètes ont naturellement mené à évoquer les études de cas montréalaises et leur potentiel d’innovation.

Cette revue de littérature, sous la forme d’une base de données (Zotero, EndNote), sera à disposition de tous les membres du partenariat qui souhaitent jeter un œil à ce qui a déjà été fait sur le sujet. C’est aussi l’étape intermédiaire d’un travail plus conséquent sur les questions de sécurité urbaine et de jeunesse à Montréal, mené conjointement par Leslie Touré Kapo et Paco Garcia depuis le mois d’avril 2018. Un premier article revenant sur les notions d’itinérance et d’appartenance aux gangs de rue est d’ores est déjà en cours de publication dans la revue « Cycles sociologiques » (UdeM).

 

 

Crédits pour la photo en couverture: Mélissa Moriceau